logo Paris Sciences et Lettres
 
Parution

« Baba Yaga en chair et en os » : La Revue Sciences/Lettres publie son quatrième numéro

10 Février 2016 •
École normale supérieure
Paris Sciences et Lettres

La Revue Sciences/Lettres publie son quatrième numéro, « Baba Yaga en chair et en os. Des contes slaves aux incarnations contemporaines », sous la direction de Juliette Drigny et Sandra Pellet.

Ce quatrième numéro est issu du colloque interdisciplinaire « Baba Yaga et son isba, analyse pluridisciplinaire du personnage mythique des contes populaires russes », organisé en janvier 2015 par l’association LETAP, lauréat des Initiatives étudiantes PSL, avec l’appui de l’ENS et de Paris Sciences et Lettres.

Il explore les multiples facettes du personnage de Baba Yaga, sorcière des contes populaires slaves. L’étendue symbolique et spatiale de la Baba Yaga, dont on retrouve des traces en Pologne, en Roumanie et jusqu’en Serbie, ainsi que les nombreux supports sur lesquels elle apparaît (incantations, poèmes, films, gravures, pièces de théâtre), montrent que l’influence de ce personnage dépasse largement les frontières du conte russe.

site-RSl

 

La Revue Sciences/Lettres, une revue électronique pluridisciplinaire en open access, étudie les interfaces entre les sciences et les lettres. Elle diffuse des travaux relevant de champs et de méthodologies différents, dont la mise en commun conduit à interroger les pratiques de la recherche, et à l’émergence de nouveaux objets. Chaque numéro met l’accent, pour l’étude d’un thème présenté en première rubrique, sur les conditions, les pratiques, les sources, et les outils de la recherche (dans une seconde rubrique).

La revue est portée par l’École normale supérieure dans le cadre de Paris Sciences et Lettres (PSL). Retrouvez la Revue Sciences/Lettres dans les e-publications de PSL-Explore.

 

Les numéros précédemment parus :

n° 1 – Transferts culturels, sous la direction de Michel Espagne et Valérie Gérard, paru en 2013

Ce premier numéro, consacré aux transferts culturels, accompagne la création du laboratoire d’excellence (« Labex ») TransferS. Il regroupe, sur les thèmes des transferts culturels, de la traduction, et des interfaces entre sciences humaines et sciences dures, des équipes de recherche en philosophie, en littérature, en langues, en sociologie, en histoire et théorie des arts, en anthropologie, en archéologie, en histoire, en histoire des sciences, liées à l’ensemble des partenaires de PSL.

n° 2 – Épistémologies digitales des sciences humaines et sociales, sous la direction d’Éric Guichard et Thierry Poibeau, paru en 2014

Ce deuxième numéro présente différentes études en sciences humaines et sociales qui démontrent comment les possibilités offertes par l’informatique (web, systèmes d’informations géographiques, bases de données en sciences sociales, etc.) modifient les méthodes de recherche. La première partie est composée d’articles qui théorisent recherches, pratiques et chantiers en sciences sociales intégrant le numérique ; la seconde rapporte des études focalisées sur des expériences récentes.

n° 3 – Beaucoup de sens en si peu de mots. L’Occupation des sols de Jean Echenoz. Analyse linguistique d’un texte littéraire, sous la direction de Michel Charolles et Pierre Le Goffic, paru en 2015

Ce troisième numéro porte sur L’Occupation des sols, une nouvelle de Jean Echenoz parue en 1988 aux éditions de Minuit. Les textes de la première partie, faisant suite à un cours de linguistique donné à l’ENS, abordent la nouvelle par le biais de méthodes d’analyse linguistique qui mettent en lumière la singularité de l’écriture d’Echenoz. Les études de la seconde partie montrent comment le récit mêle avec subtilité et humour les voix des personnages à celle de l’auteur et des lecteurs, et ce qui en résulte pour l'interprétation de cette œuvre littéraire.

Commentaires

show all comments

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si oui ou non vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.