logo Paris Sciences et Lettres
 
Date Format : 09/2018
Parution

Sortie de la première biographie d'Ève Curie

05 janvier 2016 •
Institut Curie

Ève Curie (1904-2007), fille cadette de Pierre et Marie Curie, est surtout connue pour être l'auteur de la première biographie de sa mère, Madame Curie, best-seller mondial dès sa parution en 1938. Claudine Monteil nous livre aujourd'hui l’itinéraire singulier de cette femme engagée, discrète, qui a traversé le XXe siècle avec la volonté de faire valoir les idéaux de liberté et de justice chers à sa famille.

Ève Curie-Labouisse (1904-2007), soeur d’Irène Joliot-Curie, deuxième fille de Pierre et Marie Curie, est la seule de la famille à n’avoir pas choisi une carrière scientifique. Elle n’a qu’un an lorsque son père meurt. Encouragée par sa mère, elle préfère les études littéraires et artistiques. Elle commence une brève carrière de pianiste. Avec sa mère, elle partage tendresse et joie de vivre avec humour, compensant ainsi la complicité scientifique qu’elle n’aura jamais avec celle qu’elle admirait tant.

Après le décès de sa mère en 1934, elle écrit la biographie de celle-ci. Traduit en 35 langues, cet ouvrage devient rapidement un succès mondial de librairie. L’édition de poche est toujours un best-seller prisé des admirateurs de Marie Curie et des visiteurs du Musée Curie.

La biographie d'Ève Curie, signée Claudine Monteil, nous permet aujourd'hui de découvrir le parcours atypique de "l'autre fille de Pierre et Marie Curie". Durant la Deuxième Guerre Mondiale, Ève Curie s’engage dans la Résistance, puis devient correspondante de guerre pour la presse américaine. Elle voyage en Afrique, au Moyen-Orient et dans l'Asie en guerre avec des chefs d'Etat et des personnalités telles que Tchang-Kaï-Chek, Gandhi, ou Nehru. A la Libération, elle devient une des premières femmes diplomates de son époque, en tant que Conseillère spéciale du Secrétaire Général de l'OTAN. À partir de 1954, elle s'engage auprès de son mari, Henry Labouisse, président de l'UNICEF, pour la défense des enfants. Elle s'éteint en 2007 à New-York, à l'âge de cent trois ans.

Sensible à la diffusion de l’œuvre de ses parents, elle a fait un legs au Musée Curie permettant sa rénovation en 2012. Pour nous conter ce portrait tout en nuance d'une femme libre et engagée, Claudine Monteil a mené de nombreuses recherches dans les archives du Musée Curie. Elle a eu accès en exclusivité aux archives privées d'Ève Curie, mises en dépôt par la famille au Centre de Ressources Historiques du Musée.

 

Pour approfondir :

  • Retrouvez l'ouvrage en librairie à partir du 6 janvier : Claudine Monteil, Eve Curie, l'autre fille de Pierre et Marie Curie, (Ed. Odile Jacob, 2016, 250 pages, 22,90 €).
  • Le Musée Curie organise une conférence intitulée « Ève Curie, l’autre fille de Pierre et Marie Curie. Portrait d’une femme libre », donnée par Claudine Monteil, le samedi 13 février 2016 à 15h. Réservation indispensable sur le site du Musée Curie. Retrouvez les informations pratiques ici.
  • Retrouvez la vie quotidienne du laboratoire Curie sur près de 60 ans à travers des cahiers de bord annotés par Marie Curie dans les collections numériques de PSL-Explore.

Actualité proposée par Nathalie Huchette, responsable de l’action culturelle et de la communication du Musée Curie.

Crédits image : © DR

Commentaires

show all comments

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question est pour vérifier si oui ou non vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.