logo Paris Sciences et Lettres
 
"Comme vous vous le rappelez sans doute…"

Cette copie carbone de lettre rédigée par Hendrik Antoon Lorentz fait suite à la première réunion du Comité scientifique les 30 septembre et 1er octobre 1912. Elle concerne la publicité qu’il convient de donner à la création et aux missions que l’Institut s'est données (attributions de subsides pour la recherche expérimentale, attribution de bourses pour de jeunes chercheurs belges désireux de se former à l'étranger et organisation des Conseils internationaux de physique Solvay). Lorentz demande aux membres du Comité scientifique de fournir une liste des instituts et journaux incontournables de leurs pays, à qui il s’agit de faire parvenir un communiqué, ainsi que les statuts du nouvel institut. La réponse de Marie Curie à cette lettre est conservée sous la cote L10/238.

Après le succès scientifique du Conseil de 1911, dit « Premier Conseil de Physique Solvay », originellement prévu comme un événement unique regroupant des scientifiques éminents du monde entier autour de la question de la théorie des quantas, Robert Goldschmidt propose à Ernest Solvay la création de l’Institut international de Physique Solvay pour pérenniser l’entreprise. Ernest Solvay grand industriel et philanthrope passionné de sciences, avait déjà fondé les Instituts internationaux de physiologie et de sociologie Solvay. Convaincu par l'expérience de 1911, Solvay adhère à cette idée qui lui était d'ailleurs chère depuis longtemps. S’ensuivent alors nombre d’échanges dans le cadre de réunions ou de correspondances sur la rédaction des Statuts et le fonctionnement de l’Institut. Dans ces échanges, les membres du Comité scientifique et de la commission administrative présentent à l’ensemble des collaborateurs des propositions ou des points à discuter, traités ensuite de manière collégiale.