logo Paris Sciences et Lettres
 
[Comité Scientifique. Procès-Verbal de la troisième réunion à Bruxelles le 24 juin 1914, épreuve]

La troisième réunion du Comité scientifique se tient le 24 juin 1914. Dans ce procès-verbal dactylographié, on peut voir la place importante que tient l'attribution des subsides dans le travail du Comité scientifique. Il n’est en effet principalement question que de cela durant toute la séance où l’on s’attelle à discuter la répartition d’une somme de 20 500 francs. Le document comporte des annotations manuscrites attribuées à Hendrik Antoon Lorentz pour correction.

Il faut souligner que cette réunion a lieu quatre jours avant l’assassinat de l’Archiduc François-Ferdinand et de son épouse, événement déclencheur de la Première Guerre mondiale qui met un terme pendant plusieurs années aux relations scientifiques avec l'Allemagne. Les évènements s'enchaînent très vite puisque la Belgique décrète la mobilisation générale le 31 juillet 1914 et qu’en réponse, le 3 août, l’Allemagne déclare la guerre à la France et la Belgique. Avant la fin de l’année 1914, les principales puissances européennes entrent en guerre, de même que la Russie et l’Empire Ottoman. Il n’y a plus de Conseil avant 1921 et le rétablissement des rapports franco-allemands ne s’amorce qu’en septembre 1926 avec l'entrée de l'Allemagne à la Société des Nations. Entre-temps l’embargo sur les intellectuels allemands est pratiqué malgré l’insistance de Hendrik Antoon Lorentz (la Hollande était neutre). Einstein, dont la position pacifiste est connue, est néanmoins convié à participer aux Conseils. Toutefois, s'il accepte l’invitation en 1921, il la décline en 1924 par solidarité envers ses collègues allemands.