logo Paris Sciences et Lettres
 
"Mon cher Collègue,"

Cette lettre du physicien belge Edmond Marie Lambert van Aubel, adressée à Martin Knudsen, affirme son soutien à la candidature de Paul Langevin pour succéder à Hendrik Antoon Lorentz à la présidence du Comité scientifique. Langevin est élu à l’unanimité et assumera ses fonctions de président jusqu’à sa mort en 1946.

En janvier 1928, Lorentz tombe sévèrement malade et finit par succomber le 4 février 1928. Ses funérailles aux Pays-Bas sont grandioses (les services de télégraphe et de téléphones nationaux sont suspendus trois minutes à midi en son honneur). Il fallut néanmoins trouver un successeur à la présidence du Comité scientifique ; c’est ainsi que les membres du Comité proposent le nom de Langevin, soumis à un vote par courrier. Langevin était entré au Comité scientifique en 1921 et s’était fort impliqué dans l’organisation des Conseils de 1921, 1924 et 1927. C'est à Martin Knudsen, physicien et secrétaire scientifique, que revient la charge de centraliser les réponses.