logo Paris Sciences et Lettres
 
"Monsieur Knudsen, "

En mai 1918, date de la rédaction de cette lettre à Martin Knudsen, la Belgique est encore occupée, bien que la bataille de Merckem-Kippe, le 17 avril 1918, soit une des premières victoires d’importance amorçant le recul allemand.

Dans cette lettre, Charles Lefébure écrit à Martin Knudsen, pour le remercier au nom d'Ernest Solvay des vœux qu’il a formulés à l'occasion de son 80 ème anniversaire. Il fait également part des souhaits de Solvay selon lesquels les « relations de science ne tarderont plus à se renouer ». Les collaborations internationales scientifiques ont effectivement beaucoup souffert de cette guerre : ce n’est qu’en 1921 qu’un nouveau Conseil sera réuni et les scientifiques allemands ne seront à nouveau conviés aux Conseils Solvay qu'en 1926, date d’entrée de l’Allemagne dans la Société des Nations. Le rétablissement réel des relations de science ne sera avéré pour l'Institut international de physique Solvay qu’au Conseil de 1927.