logo Paris Sciences et Lettres
 
Institut international de Physique Solvay-Cinquième conseil de Physique

Ce document imprimé constitue le traditionnel programme du Conseil international de physique Solvay ; il détaille le nom des membres du Comité scientifique et des membres invités. Pour la première fois, on trouve également les professeurs de l’Université libre de Bruxelles impliqués dans le Conseil. Le rapprochement entre l’institut Solvay et l’Université libre de Bruxelles est encore récent à cette date. On constate, pour ce cinquième Conseil, le grand retour de la science allemande en la personne de six membres invités: Born, Debye, Kramers, Pauli, Planck et Schroedinger. Par ailleurs, Einstein, membre du Comité scientifique, participe à nouveaux aux activités de l’Institut de Physique depuis qu’il n’est plus fermé aux Allemands (l’Allemagne est entrée à la Société des Nation en 1926 et l’embargo sur les relations de science est levé).

Le cinquième Conseil de physique Solvay intitulé « Electrons et photons » est un des plus marquants et célèbres : 16 des membres obtiennent le prix Nobel. Le contraste avec le troisième Conseil tenu six ans auparavant est souvent souligné : celui-là étaut basé sur les découvertes expérimentales de Rutherford et Bohr sur le modèle des atomes, et la recherche opérait un tâtonnement théorique visant à unir la physique mécanique classique avec la théorie des quantas. Au cinquième Conseil, la théorie quantique est consolidée par un appareil mathématique solide, construit à partir des travaux de Schrödinger et de Broglie d’une part, Heisenberg, Born et Jordan d’autre part, puis avec les travaux de Dirac. Ce conseil est marqué par le refus d’Einstein de se ranger aux nouvelles idées de la mécanique quantique et les discussions avec Bohr qui en découlent se poursuivent jusqu’au sixième Conseil, en 1930.